Pic de pétrole et ressources

Pic pétrolier

Lorsque l’on parle du pic pétrolier ou du pic de production, c’est à la notion de capacité de production que nous faisons appel. 

Tous les gisements de ressources fossiles ou minérales, tels que ceux de pétrole, présentent à peu près le même type d’évolution.

Il y a tout d’abord les découvertes de gisements. La courbe suivante montre que nous avons atteint le pic vers 1960 et que depuis, malgré quelques découvertes occasionnelles, leur nombre et leur importance n’ont cessé de diminuer.


Pour la suite de cet article rendez-vous sur le site de Benoit Thévard qui nous a fait une brillante présentation de la situatuion le 16 mars au Pressoir

L‘après pétrole

Nous vous invitons à aller voir le film en trois parties :

Capture

Deux ouvrages, parmi tant d’autres

Alors que les quantités mondiales de pétrole consommées sont de plus en plus importantes, celles qui sont découvertes le sont de moins en moins : actuellement, nous découvrons chaque année deux à trois fois moins de pétrole que nous en consommons. Cette tendance ne peut se prolonger indéfiniment… Et si le pétrole a déjà connu plusieurs crises, il semble que celle qui nous attend soit d’une ampleur inédite et arrive bien plus tôt que nous ne l’imaginons généralement…Comment la situation peut-elle évoluer ? Quand risquons-nous d’être confrontés à une pénurie ? Qu’est-ce que le pic de production du pétrole ? Et surtout, comment et avec quelles énergies alternatives appréhender, anticiper et vivre cet « après-pétrole » ? Voici les questions auxquelles La Vie après le pétrole tente de répondre de manière didactique et accessible notamment grâce à des schémas commentés et des encadrés.

Jean-Luc Wingert est ingénieur conseil, spécialiste des questions énergétiques.

Transports, agriculture, plastiques, vêtements, médicaments : le pétrole est partout. C’est pourquoi la hausse du prix des hydrocarbures ne sera pas un simple choc économique, ce sera la fin du monde tel que nous le connaissons. Pour Yves Cochet, il est encore possible de repousser la date de cet événement et d’en limiter les effets par la mise en œuvre d’une société nouvelle. Mais cela implique d’organiser la décroissance de la consommation d’énergie, tout en sauvegardant la solidarité, la démocratie, la paix. À ce prix, la transition peut être moins douloureuse