Archives pour la catégorie Consom’acteur et Ré-emploi

Lancement du Défi Zéro Déchet 2018 : agenda local

Nous étions nombreux à assister à la réunion de lancement du Défi Zéro Déchet vendredi 14 septembre, tellement que certains n’ont pas pu s’asseoir correctement, nous en sommes désolés mais un grand bravo pour votre implication.

Sur l’ensemble du sud des Yvelines, 210 foyers se sont engagés dans l’aventure, soit près de 700 personnes concernées. Et sur le territoire de l’Est de Coeur d’Yvelines, 18 foyers sont inscrits, 63 personnes réparties dans des familles de 1 à 6 personnes.

Première action pour le défi : dimanche 16 septembre au soir, nous vidons toutes les poubelles de la maison pour faire un point zéro.

Ensuite pendant 1 mois, nous pèserons nos poubelles (avant de les mettre dans les bacs roulants, cela sera plus facile !)  sans changer nos habitudes.

Deuxième action pour le défi : préparer le changement d’habitudes et notez dans vos agendas, dès  à présent, les dates des ateliers, des visites et des événements, et quand les places sont limitées, inscrivez-vous.

L’agenda complet du Défi Zéro Déchet est transmis par courriel aux participants. Localement, vous trouverez ci-dessous et dans le calendrier du site, tous les événements organisés par VYT ou par des associations partenaires locales.

 

Comment se déroule le Défi Zéro Déchet ?

Plusieurs outils sont proposés pour vous permettre de réussir votre Défi Zéro Déchet : une plateforme de partage de document, un agenda des animations, des rencontres conviviales, une liste de discussion, un formulaire de pesées hebdomadaire, un bilan personnalisé…

Toutefois, pour participer et bénéficier de ces outils, tout commence par l’inscription au Défi Zéro Déchet.

Inscription dès à présent et jusqu’au 14 septembre 2018 via le formulaire.

Ensuite, le Défi Zéro Déchet s’articule autour de 3 temps forts et de 2 périodes.

1) Le lancement officiel a lieu en fin de journée le vendredi 14 septembre 2018 à la salle du Conseil communautaire de SQY.

En parallèle, localement pour les résidents de Jouars-pontchartrain, Neauphle-le-Chateau, Villiers-Saint-Frédéric et leurs alentours, les bénévoles de VYT répondent à toutes vos questions par mail contact@villages78entransition.fr et lors des forums des associations du samedi 8 septembre. Un co-voiturage est organisé pour se rendre à la rencontre de lancement du 14 septembre.

Première période de référence sans changer ses habitudes

Durant les 4 premières semaines, du 17 septembre au  14 octobre, vous faites comme avant, juste vous pesez vos déchets au moyen d’une balance de cuisine, d’un pèse-personne, d’un peson de pêche ou de bagage.

2) Une rencontre intermédiaire entre les 2 phases du défi a lieu en fin de journée le vendredi 12 octobre 2018.

Cette rencontre vous permet d’en apprendre d’avantage sur les gestes à effectuer pour réduire le poids de votre poubelle.

Seconde période de transition pour réduire ses déchets

Cette deuxième période se déroule du 15 octobre au 16 décembre, elle est riche en ateliers, événements et visites de sites, vous découvrez et testez de nouvelles pratiques, des trucs et des astuces pour réduire le poids de votre poubelle !

3) Un rencontre finale se déroule en janvier 2019 afin de faire le bilan et de fêter la fin du défi.

 

Et si vous releviez le Défi Zéro Déchet ?

– 30 % de réduction de déchets en 3 mois. C’est le résultat atteint par les foyers participants à la première édition du Défi en 2017. Alors en 2018, pourquoi pas vous ?

Du 14 septembre au 16 décembre 2018, l’Agence Locale de l’Energie et du Climat (ALEC SQY) et les associations partenaires dont Villages d’Yvelines en Transition vont accompagner ceux qui souhaitent commencer ou développer une nouvelle vie (presque) zéro déchet …

Un coaching ludique et convivial

Pas facile de changer nos habitudes de manière durable et puis surtout, par où commencer ? A plusieurs reprises pendant les 3 mois du Défi, les participants se rencontrent pour échanger des astuces, conseils et bonnes adresses, s’encourager et partager des retours d’expériences pour entamer un sacré régime … celui de nos poubelles !

En famille ou en colocation, en couple ou en solo, des ateliers pratiques, des visites de sites vous seront proposés pour progresser à votre rythme et dans la bonne humeur, sans pression ni contrainte : apprendre à faire son compost, créer ses propres produits de beauté et de produits ménagers, visites de centre de tri, de ressourcerie …

Comment participer au Défi ?

Pas besoin d’être un expert, seul votre intérêt compte !

Inscrivez-vous par email à zerodechet@energie-sqy.com avant le 14 septembre 2018.

Pour plus d’information, vous pouvez rencontrer les bénévoles de Villages d’Yvelines en Transition lors de leur réunion mensuelle (date, heure et lieu disponible à l’accueil du site internet) ou écrire à contact@villages78entransition.fr

Et réservez dès maintenant votre soirée du vendredi 14 septembre pour le lancement du Défi !

Le programme des événements, ateliers et visites sera communiqué en septembre.

Gardons nos déchets végétaux dans notre jardin


Souches, buches,
gros branchages

Petits
branchages


Taille de haies et
de massifs


Feuilles mortes


Tonte de
pelouse


Plantes et
fleurs fanées

Comment garder ces déchets végétaux dans le jardin ?

En tondant sans ramasser l’herbe (mulching)

Les tondeuses mulcheuses coupent l’herbe en infimes parties qui sont redéposées uniformément et passent presque inaperçues en s’insinuant entre les brins de pelouse où elles s’y décomposent et servent alors d’engrais naturel.

En laissant des coins de pelouse non tondus

En conservant une ou plusieurs bandes d’herbe sans les tondre, on crée des petites prairies où la biodiversité est plus grande. De nombreux animaux y trouvent refuge, butinent et se reproduisent.

En compostant feuilles, fleurs, plantes et petites tailles

En tas ou dans un composteur, les déchets organiques du jardin, auxquels peuvent s’ajouter les déchets de cuisine biodégradables, sont transformés en compost. Ce compost est ensuite utilisé comme un terreau pour nourrir les parterres et les massifs.

En fabriquant un paillis avec des branchages broyés

Avec un simple broyeur électrique, les branchages d’un diamètre inférieur à 4,5 cm diminuent fortement en volume et deviennent un paillis très intéressant pour :

– limiter l’arrosage
– améliorer les sols
– éviter le désherbage chimique et manuel
– créer un lieu propice aux insectes utiles
– éviter le tassement de la terre sous l’action de la pluie

En utilisant les branches d’élagage pour aménager le jardin

Les longues branches droites peuvent servir de tuteurs pour les fleurs et les plantes du jardin.
Les autres branches entassées pêle-mêle ou entrelacées soigneusement peuvent former une haie sèche ou une haie de Benjes. Clôture, brise vue, ces haies deviennent aussi un abri naturel pour toute une faune (oiseaux, multitude d’insectes dont les coccinelles et les perce-oreilles) qui sera utile contre les nuisibles.

En tronçonnant des bûches pour se chauffer

Une fois débarrassées de leurs ramifications, les grosses branches peuvent être coupées en bûches aux dimensions de la cheminée ou du poêle. Après 1 à 2 ans de séchage, elles apporteront de la chaleur pendant l’hiver.

Avantages

Economiser l’achat d’engrais

Gagner du temps

Economiser les coûts de transport

Eviter d’émettre du CO2

Notices des objets fabriqués lors de la JNDD de Jouars-Pontchartrain

Ce sont quelques dizaines de sacs sans couture, de Tawashi et de vases qui ont été fabriqués dans les ateliers de la Journée de la Nature et du Développement Durable du 26 mai à Jouars-Pontchartrain.

Enseignants et élèves du Club Nature du collège St Simon, bénévoles de VYT et visiteurs ont manié les ciseaux pour donner une seconde vie aux chaussettes, T-shirts et bouteilles plastiques récoltés par les collégiens.

Afin qu’enfants comme adultes renouvellent l’expérience chez eux, voici les notices :

Notice Sac sans couture

Notice Tawashi

Notice Vase en bouteille plastique

A coté des ateliers, il était possible de réviser les consignes de tri des emballages grâce au kakemono prêté par le SIDOMPE.

 

VYT a aussi présenté 6 techniques pour conserver les déchets végétaux dans le jardin. Les connaissez-vous ? Vous pourrez le vérifier en lisant notre prochain article “Gardons nos déchets végétaux dans notre jardin”.

 

Repar’ café du 7 avril

 

Nous nous retrouverons le 7 avril  Maison du Jeu de Paume  à Neauphle le Château pour aider les propriétaires d’objet et d’appareil en panne mais également pour réaliser des cosmétiques à base de produits naturels. Au programme:

  • Baume cicatrisant au calendula
  • Crème de jour à la carotte ou au thé vert
  • Gel démaquillant à l’aloe vera
  • Baume à lèvres
Gel démaquillant à l’aloe vera

rassembler

 

Mélanger

 

Verser

 

Utiliser

 

Les Répar’cafés et les ateliers sont gratuits, les personnes inscrites à l’adresse mail “contact@villages78entransition.fr”  repartiront avec les échantillons faits sur place (12 places maximum)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le troc de vêtements … vivement le prochain !!

C’est dans la belle salle de la Maison du Temps Libre à Villiers-St-Frédéric que nous nous sommes retrouvés dimanche 4 février de 9h à 17h pour le Troc de Vêtements. Cet événement, à contre-courant du “fast fashion” (pendant du fast food pour l’habillement), prolonge la durée d’usage de nos vêtements et donne une seconde vie aux tissus. Cette édition 2018 a été l’occasion de quelques innovations …

En plus du traditionnel troc, à partir de 13h, tout le monde pouvait participer aux ateliers proposés et fabriquer des Tawashi avec des chaussettes usées, des tapis  avec des T-shirts abîmés, des coussins avec des jupes démodés, etc.

Autre nouveauté, les vêtements restant ont eu une 2ème chance d’être emportés et re-portés lors de la friperie ouverte à tous et gratuite qui a débuté à 15h.

180 kg de vêtements ont été amené par une cinquantaine de personnes. Près de 60% ont retrouvé preneur ou ont été utilisés dans les ateliers pour confectionner d’autres objets. Pour les fripes restantes, celles des enfants de moins de 8 ans sont parties en Afrique et les autres ont été données à une association.

Tout au long de la journée, les participants ont pu grignoter des gâteaux et boire café et jus. Et le midi, nous nous sommes retrouvés avec plaisir autour d’un repas façon auberge espagnole.

Pour résumer cette journée conviviale : vivement la prochaine !

Pour en savoir plus sur la consommation vestimentaire :

Acteurs du Paris Durable répondent aux questions :
1/ Quel est l’impact de l’industrie de la mode sur l’environnement ?
2/ Quelle est l’évolution de nos habitudes de consommation dans ce domaine ? Les consommateurs sont-ils prêts à passer à une mode plus éthique ?
3/ A l’instar du gaspillage alimentaire, peut-on parler de « gaspillage vestimentaire » ?
4/ Quelles solutions pour y remédier ? Technologique ? De l’industrie ? ? Des consommateurs ?

Envie de changer de look en s’habillant chic et équitable ? Alors habillez-vous éthique !

 

 

 

 

 

Retour du 1er atelier VYT d’échange sur l’objectif Zéro Déchet

Ce samedi 27 janvier, lors du répar’café à Villiers-Saint-Frédéric, c’est une dizaine de personnes qui a échangé,  sur l’objectif Zéro Déchet. Voici leurs réflexions, leurs bons plans, leurs recettes, etc. Les échanges ont aussi porté sur des pistes explorées par d’autres qui peuvent paraître saugrenus ou jusqu’au-boutiste et aussi source d’inspiration !!!

« Faire mieux en dépensant moins ! »
« Je suis allergique aux supermarchés ! »
« On réinvente l’eau chaude… »

  • Faire soi-même

– Sa farine : mais Elodie et Denis ne savent pas où trouver des graines bio… Dommage, car ils ont un moulin à grains qu’ils sont prêts à mutualiser !

– Les goûters des enfants (Mettre des recettes de goûters sur le blog de VYT)

– Ses serviettes hygiéniques ! (ou bien utiliser une coupe menstruelle)

– Ses tissus teintés pour donner une deuxième vie à nos vêtements

– Ses éponges : Tawashi

– Ses films alimentaires réutisables en tissus enduit de cire d’abeille ou ceux lavables

– Ses sacs à vrac

– Ses gommages avec les résidus d’amandes, après avoir fait son lait d’amandes

 

  • Repenser…

– Idée de donner ses déchets organiques aux jardins partagés (La Bond’Ance  à Jouars-Pontchartrain)

– Aller voir les tutoriels de Milena & Co.

– Utiliser les emballages à compotes en mettant à geler de l’eau pour les bosses des enfants

– Mettre une étiquette avec les objets que je peux prêter sur la boite aux lettres (exemple pumpipumpe), à côté du STOP PUB

– Laisser les emballages des produits sur place, dans le magasin. Voici l’article du Code de l’environnement

Ne plus se laver les cheveux (évoqué mais non testé)

– S’engager dans la campagne “Rien de neuf en 2018 ” lancée par Zéro Waste France.

– Exporter le modèle Zéro Déchet à votre travail

 

  • Au sujet du jardin…

– Mettre des boites à œufs et des sacs en papier dans le compost s’il est trop « gras » (attention sans encre)

– Le compostage même en appartement : Lombricomposteurs ou le seau Bokashi

  • Des commerces pour nos emplettes :

Les Ressourceries : La Gerbe à Ecquevilly et Ressources et Vous à St Arnoult en Yvelines : pour tout d’occasion (vêtements, meubles, vaisselle, etc.)

Envie à Trappes : pour l’électroménager (voir aussi notre précédent article)

La ferme des alouettes à Grosrouvre pour les légumes bio. Ouvert uniquement le samedi après-midi

Magasins de vrac : la Vie Claire à Maurepas, Pleinchamp dans la ville Biocoop à Montigny le Bx, la Vie Claire à Montigny le Bx, Naturéo aux Clayes sous Bois, la Vie Claire à Plaisir et plus encore sur http://www.consovrac.com/

Lily des bulles à St Remy lès Chevreuses pour les savons sans emballage (il y a aussi des shampoings secs à essayer… !)

  • Idées d’ateliers pour plus tard

– « Comment utiliser les restes ? »
– « Fabriquer ses tablettes de lave-vaisselle »
– « Eau : comment faire ? »
Autre idée : Créer une ludothèque

  • A lire

Famille presque zéro déchet, ze guide – Osez le mode de vie durable qui fait du bien
par Jérémie Pichon et bénédicte Moret – édition Thierry Souccar Eds

Les 4 produits magiques – Citron, vinaigre, bicarbonate et argile
par
Marie Borrel – édition Solar

Petit guide N°419 On ne jette rien !
édition Aedis

Zéro déchet – Comment j’ai réalisé 40% d’économie en réduisant mes déchets à moins de 1 litre par an !
par Béa Johnson – édition Les Arènes

Je fabrique mes cosmétiques
par Sylvie Hampikian – édition Terre Vivante