Tous les articles par caridene

L’AMAP augmente le nombre de paniers distribués

En 2020, l’Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne (AMAP) des Jardins Enchantés implantée à Cressay/Villiers-Saint-Frédéric va distribuer plus de paniers de légumes bio.

Vous souhaitez :
– consommer des aliments frais, de saison et biologiques
– favoriser le maraîchage et l’arboriculture locaux
– garantir les revenus des producteurs
– payer un prix équitable pour les 2 partenaires
– contribuer ponctuellement aux travaux des champs

Retrouvez toutes les semaines votre panier de légumes, régulièrement des paniers de fruits (pommes/poires/fruits rouges/agrumes) et ponctuellement des paniers de viande.

 

Plus d’information sur le site de l’AMAP des Jardins Enchantés.

Pour adhérer : https://amapdesjardinsenchantes.com/adhesion/

Confinement : Alternatives locales aux supermarchés

Avec la fermeture des marchés, des restaurants, etc. nos producteurs locaux et nos restaurateurs innovent pour poursuivre leur activité.

L’EPI C’ Tout, l’épicerie participative à Jouars-Pontchartrain, se mobilise pour les producteurs locaux.
Les membres de l’association cooptent leurs voisins et leurs proches pour avoir une commande conséquente.
Il est aussi possible d’adhérer.
Plus d’info sur le site EPI C’ Tout , sur la page Facebook ou par courriel epi.c.tout78@gmail.com

Le GAEC Chateau qui assure habituellement le marché de la Queue-lez-Yvelines et de Neauphle-le-Chateau, propose de livrer ses produits à Villiers/Neauphle/Pontchartrain. Commande à faire avant le 6 avril (commande pour lundi 30/03/2020 close). Plus d’info ICI.

Les producteurs de la Plaine de Versailles font de la vente directe pour nous permettre de profiter des fruits et légumes frais de saison. Plus d’info ICI.

Les Deux Gourmands à Crespières propose de livrer à domicile votre commande. Plus d’info ICI.

La villersoise Morgane, gérante de Puccia Foodtruck, est autorisée à faire des livraisons de plats cuisinés à 10 km autour de Villiers-Saint-Frédéric. Plus d’info ICI.

D’autres alternatives existent, partagez les en nous contactant.

 

 

Gardons nos déchets végétaux dans notre jardin

En ce mois de mars 2020, l’évacuation des déchets végétaux est difficile. C’est le moment de découvrir les alternatives !!


Souches, buches,
gros branchages

Petits
branchages


Taille de haies et
de massifs


Feuilles mortes


Tonte de
pelouse


Plantes et
fleurs fanées

Comment garder ces déchets végétaux dans le jardin ?

En tondant sans ramasser l’herbe (mulching)

Les tondeuses mulcheuses coupent l’herbe en infimes parties qui sont redéposées uniformément et passent presque inaperçues en s’insinuant entre les brins de pelouse où elles s’y décomposent et servent alors d’engrais naturel.

En laissant des coins de pelouse non tondus

En conservant une ou plusieurs bandes d’herbe sans les tondre, on crée des petites prairies où la biodiversité est plus grande. De nombreux animaux y trouvent refuge, butinent et se reproduisent.

En compostant feuilles, fleurs, plantes et petites tailles

En tas ou dans un composteur, les déchets organiques du jardin, auxquels peuvent s’ajouter les déchets de cuisine biodégradables, sont transformés en compost. Ce compost est ensuite utilisé comme un terreau pour nourrir les parterres et les massifs.

En fabriquant un paillis avec des branchages broyés

Avec un simple broyeur électrique, les branchages d’un diamètre inférieur à 4,5 cm diminuent fortement en volume et deviennent un paillis très intéressant pour :

– limiter l’arrosage
– améliorer les sols
– éviter le désherbage chimique et manuel
– créer un lieu propice aux insectes utiles
– éviter le tassement de la terre sous l’action de la pluie

En utilisant les branches d’élagage pour aménager le jardin

Les longues branches droites peuvent servir de tuteurs pour les fleurs et les plantes du jardin.
Les autres branches entassées pêle-mêle ou entrelacées soigneusement peuvent former une haie sèche ou une haie de Benjes. Clôture, brise vue, ces haies deviennent aussi un abri naturel pour toute une faune (oiseaux, multitude d’insectes dont les coccinelles et les perce-oreilles) qui sera utile contre les nuisibles.

En tronçonnant des bûches pour se chauffer

Une fois débarrassées de leurs ramifications, les grosses branches peuvent être coupées en bûches aux dimensions de la cheminée ou du poêle. Après 1 à 2 ans de séchage, elles apporteront de la chaleur pendant l’hiver.

Avantages

Economiser l’achat d’engrais

Gagner du temps

Economiser les coûts de transport

Eviter d’émettre du CO2

Des simulateurs de notre impact individuel sur le climat

Ce jeudi 5 mars 2020, la France a émis tous les gaz à effet de serre qu’elle pourrait rejeter en un an si elle respectait la neutralité carbone.

A l’échelle de l’individu ou du foyer, quel est notre impact ?

Réalisons une simulation et identifions ce que nous pouvons changer dans notre vie de tous les jours pour moins émettre de CO2 !

Impact Carbone : http://avenirclimatique.org/micmac/index.php

Empreinte écologique : https://www.footprintcalculator.org/

 

Les solutions pour la transitions écologiques à l’échelle locale

Les élections municipales 2020 vont être déterminantes dans la transition écologique à venir. En effet 50 à 70% des solutions pour le climat se situent à l’échelle locale !!

Et les solutions existent, de nombreux acteurs les ont recensé de manière très documentée.

VYT porte auprès des candidats le Pacte pour la Transition au travers de ses 3 principes et 32 mesures. Nous avons déjà rencontré les 3 listes de Jouars-Pontchartrain, 1 des 2 listes de Neauphle-le-Chateau et 1 des 2 listes de Saint-Germaine-de-la-Grange. Nous remercions le cabinet d’expertise-comptable Tizorin-Loizillon d’avoir mis à disposition une salle pour ces rencontres.
Des adhérents habitant Saulx Marchais se sont réunis avec d’autres habitants du village pour discuter du Pacte pour la Transition, l’adapter localement puis présenter leurs idées au maire et à 4 de ses conseillers.

Les 1ers retours sont publiés sur le site internet de VYT, pour les voir cliquer ICI.

Découvrez aussi le travail de l’ADEME au travers de ses fiches “Demain mon territoire”,

ainsi que celui des Agences Locales pour l’Energie et le Climat (ALEC SQY) avec leurs 13 idées clés en main pour les futurs maires.

Portons le débat sur la transition écologique en nous rendant aux réunions publiques.

Elles se tiendront dans les 2 semaines à venir. Vous trouverez toutes les dates sur les sites internet ou les Facebook des candidats, cliquez sur les logos des listes pour y accéder.

Jouars-Pontchartrain

Neauphle-le-Chateau

Saint-Germain-de-la-Grange

Votons aux municipales le 15 et 22 mars

et surtout suivons et accompagnons
nos élus dans le déploiement de ses solutions.