Archives de catégorie : Agriculture – alimentation

Confinement : Alternatives locales aux supermarchés (suite !)

La crise sanitaire du Covid 19 est une opportunité de prendre conscience des vraies valeurs et notamment de l’importance de la résilience alimentaire. Mais si nous ne sommes pas acteurs aujourd’hui en tant que citoyens et consommateurs, de nombreux producteurs seront en difficulté, mobilisons-nous pour les soutenir !

Suite à nos précédents articles du 28 mars, et du 31 mars (sur l’AMAP), voici quelques compléments sur les alternatives locales aux supermarchés pour l’alimentation.

Après les messages de la semaine dernière, l’Epi C’ Tout a pu passer une belle commande à la Coopérative Bio d’Ile de France (producteurs bio d’IdF), en difficulté avec l’arrêt de la restauration collective. L’épicerie participative basée à Pontchartrain accueille des adhérents d’une quinzaine de communes alentours (voir la liste sur le règlement). La distribution s’organise en toute sécurité avec les adhérents et, en ce moment, des référents pour les non adhérents. Plus d’info sur le site EPI C’ Tout , sur la page Facebook ou par courriel epi.c.tout78@gmail.com

Pour les habitués du marché de Neauphle-Le-Château, des livraisons ont lieu place du Jeu de Paume. La mairie a mis à disposition une liste de commerces et producteurs accessible ICI.

En complément de la liste éditée par l’association Plaine de Versailles, le Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse a également édité une liste de producteurs sur son territoire accessible ICI

Enfin, pour compléter ces listes et pour les habitués du marché de Pontchartrain, nous avons également édité une liste de producteurs accessibles localement : VYT liste producteurs confinement VNP 2020-04-02

Attention, pour certains producteurs qui ont déjà des boutiques, ils ont parfois plus de demandes qu’ils ne peuvent fournir, il est donc préférable de les contacter avant. D’autre part, selon la gendarmerie, interrogée par téléphone, on peut se rendre chez un producteur de légumes, de fruits ou de viande, n’excédant pas « quelques kilomètres » (!?) ; Dans ce cas, bien indiquer sur la feuille de dérogation l’adresse du producteur.

N’hésitez pas à nous contacter pour poser des questions, proposer vos alternatives ou des points relais, ou demander de l’aide pour vos courses notamment : si vous êtes fragile ou malade, restez chez vous, des volontaires sont disponibles pour vous aider. Consultez également les sites de vos mairies, abonnez-vous à leurs newsletters pour avoir les informations locales les plus à jour.

 

Confinement : Alternatives locales aux supermarchés

Avec la fermeture des marchés, des restaurants, etc. nos producteurs locaux et nos restaurateurs innovent pour poursuivre leur activité.

L’EPI C’ Tout, l’épicerie participative à Jouars-Pontchartrain, se mobilise pour les producteurs locaux.
Les membres de l’association cooptent leurs voisins et leurs proches pour avoir une commande conséquente.
Il est aussi possible d’adhérer.
Plus d’info sur le site EPI C’ Tout , sur la page Facebook ou par courriel epi.c.tout78@gmail.com

Le GAEC Chateau qui assure habituellement le marché de la Queue-lez-Yvelines et de Neauphle-le-Chateau, propose de livrer ses produits à Villiers/Neauphle/Pontchartrain. Commande à faire avant le 6 avril (commande pour lundi 30/03/2020 close). Plus d’info ICI.

Les producteurs de la Plaine de Versailles font de la vente directe pour nous permettre de profiter des fruits et légumes frais de saison. Plus d’info ICI.

Les Deux Gourmands à Crespières propose de livrer à domicile votre commande. Plus d’info ICI.

La villersoise Morgane, gérante de Puccia Foodtruck, est autorisée à faire des livraisons de plats cuisinés à 10 km autour de Villiers-Saint-Frédéric. Plus d’info ICI.

D’autres alternatives existent, partagez les en nous contactant.

 

 

Rapprocher les consommateurs des producteurs locaux avec le Projet Alimentaire Territorial du sud Yvelines

Consommer des produits locaux, favoriser l’économie de proximité, mettre en valeur les initiatives du territoire, réduire le transport et donc notre empreinte environnementale, c’est ce que doit permettre le Projet Alimentaire Territorial (PAT).

Initié en 2019, le PAT du sud Yvelines est porté par le parc naturel régional de la Haute Vallée de la Chevreuse et la bergerie nationale de Rambouillet. Son périmètre s’étend sur 77 communes et 3 communautés de communes.

Il regroupe un ensemble d’acteurs intéressés par la question alimentaire, avec comme objectif de dresser un diagnostic du territoire, en travaillant sur toute la chaîne de l’alimentation, de la production jusqu’à la consommation.

Les enjeux du PAT sont multiples,

  • d’ordre environnemental : étendre la production biologique, préserver la qualité de l’eau et la biodiversité,
  • économique : dynamiser le tissu économique local, permettre une rémunération au juste prix aux agriculteurs, développer l’offre alimentaire de proximité et préserver le foncier agricole,
  • et social : accès à une alimentation de qualité pour tous, sensibiliser les jeunes aux enjeux alimentaires.

En janvier 2020, les résultats de la phase Etude et Diagnostic ont été présenté, découvrez les en cliquant ICI.

Les prochains ateliers sont prévus
à la bergerie nationale de Rambouillet,
le 28 février 2020 de 13h30 à 17h00.

En tant qu’association et particulier, nous pouvons contribuer. Contactez-nous pour en savoir plus.