Confinement : Alternatives locales aux supermarchés (suite !)

La crise sanitaire du Covid 19 est une opportunité de prendre conscience des vraies valeurs et notamment de l’importance de la résilience alimentaire. Mais si nous ne sommes pas acteurs aujourd’hui en tant que citoyens et consommateurs, de nombreux producteurs seront en difficulté, mobilisons-nous pour les soutenir !

Suite à nos précédents articles du 28 mars, et du 31 mars (sur l’AMAP), voici quelques compléments sur les alternatives locales aux supermarchés pour l’alimentation.

Après les messages de la semaine dernière, l’Epi C’ Tout a pu passer une belle commande à la Coopérative Bio d’Ile de France (producteurs bio d’IdF), en difficulté avec l’arrêt de la restauration collective. L’épicerie participative basée à Pontchartrain accueille des adhérents d’une quinzaine de communes alentours (voir la liste sur le règlement). La distribution s’organise en toute sécurité avec les adhérents et, en ce moment, des référents pour les non adhérents. Plus d’info sur le site EPI C’ Tout , sur la page Facebook ou par courriel epi.c.tout78@gmail.com

Pour les habitués du marché de Neauphle-Le-Château, des livraisons ont lieu place du Jeu de Paume. La mairie a mis à disposition une liste de commerces et producteurs accessible ICI.

En complément de la liste éditée par l’association Plaine de Versailles, le Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse a également édité une liste de producteurs sur son territoire accessible ICI

Enfin, pour compléter ces listes et pour les habitués du marché de Pontchartrain, nous avons également édité une liste de producteurs accessibles localement : VYT liste producteurs confinement VNP 2020-04-02

Attention, pour certains producteurs qui ont déjà des boutiques, ils ont parfois plus de demandes qu’ils ne peuvent fournir, il est donc préférable de les contacter avant. D’autre part, selon la gendarmerie, interrogée par téléphone, on peut se rendre chez un producteur de légumes, de fruits ou de viande, n’excédant pas « quelques kilomètres » (!?) ; Dans ce cas, bien indiquer sur la feuille de dérogation l’adresse du producteur.

N’hésitez pas à nous contacter pour poser des questions, proposer vos alternatives ou des points relais, ou demander de l’aide pour vos courses notamment : si vous êtes fragile ou malade, restez chez vous, des volontaires sont disponibles pour vous aider. Consultez également les sites de vos mairies, abonnez-vous à leurs newsletters pour avoir les informations locales les plus à jour.

 

L’AMAP augmente le nombre de paniers distribués

En 2020, l’Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne (AMAP) des Jardins Enchantés implantée à Cressay/Villiers-Saint-Frédéric va distribuer plus de paniers de légumes bio.

Vous souhaitez :
– consommer des aliments frais, de saison et biologiques
– favoriser le maraîchage et l’arboriculture locaux
– garantir les revenus des producteurs
– payer un prix équitable pour les 2 partenaires
– contribuer ponctuellement aux travaux des champs

Retrouvez toutes les semaines votre panier de légumes, régulièrement des paniers de fruits (pommes/poires/fruits rouges/agrumes) et ponctuellement des paniers de viande.

 

Plus d’information sur le site de l’AMAP des Jardins Enchantés.

Pour adhérer : https://amapdesjardinsenchantes.com/adhesion/

Confinement : Alternatives locales aux supermarchés

Avec la fermeture des marchés, des restaurants, etc. nos producteurs locaux et nos restaurateurs innovent pour poursuivre leur activité.

L’EPI C’ Tout, l’épicerie participative à Jouars-Pontchartrain, se mobilise pour les producteurs locaux.
Les membres de l’association cooptent leurs voisins et leurs proches pour avoir une commande conséquente.
Il est aussi possible d’adhérer.
Plus d’info sur le site EPI C’ Tout , sur la page Facebook ou par courriel epi.c.tout78@gmail.com

Le GAEC Chateau qui assure habituellement le marché de la Queue-lez-Yvelines et de Neauphle-le-Chateau, propose de livrer ses produits à Villiers/Neauphle/Pontchartrain. Commande à faire avant le 6 avril (commande pour lundi 30/03/2020 close). Plus d’info ICI.

Les producteurs de la Plaine de Versailles font de la vente directe pour nous permettre de profiter des fruits et légumes frais de saison. Plus d’info ICI.

Les Deux Gourmands à Crespières propose de livrer à domicile votre commande. Plus d’info ICI.

La villersoise Morgane, gérante de Puccia Foodtruck, est autorisée à faire des livraisons de plats cuisinés à 10 km autour de Villiers-Saint-Frédéric. Plus d’info ICI.

D’autres alternatives existent, partagez les en nous contactant.

 

 

Gardons nos déchets végétaux dans notre jardin

En ce mois de mars 2020, l’évacuation des déchets végétaux est difficile. C’est le moment de découvrir les alternatives !!


Souches, buches,
gros branchages

Petits
branchages


Taille de haies et
de massifs


Feuilles mortes


Tonte de
pelouse


Plantes et
fleurs fanées

Comment garder ces déchets végétaux dans le jardin ?

En tondant sans ramasser l’herbe (mulching)

Les tondeuses mulcheuses coupent l’herbe en infimes parties qui sont redéposées uniformément et passent presque inaperçues en s’insinuant entre les brins de pelouse où elles s’y décomposent et servent alors d’engrais naturel.

En laissant des coins de pelouse non tondus

En conservant une ou plusieurs bandes d’herbe sans les tondre, on crée des petites prairies où la biodiversité est plus grande. De nombreux animaux y trouvent refuge, butinent et se reproduisent.

En compostant feuilles, fleurs, plantes et petites tailles

En tas ou dans un composteur, les déchets organiques du jardin, auxquels peuvent s’ajouter les déchets de cuisine biodégradables, sont transformés en compost. Ce compost est ensuite utilisé comme un terreau pour nourrir les parterres et les massifs.

En fabriquant un paillis avec des branchages broyés

Avec un simple broyeur électrique, les branchages d’un diamètre inférieur à 4,5 cm diminuent fortement en volume et deviennent un paillis très intéressant pour :

– limiter l’arrosage
– améliorer les sols
– éviter le désherbage chimique et manuel
– créer un lieu propice aux insectes utiles
– éviter le tassement de la terre sous l’action de la pluie

En utilisant les branches d’élagage pour aménager le jardin

Les longues branches droites peuvent servir de tuteurs pour les fleurs et les plantes du jardin.
Les autres branches entassées pêle-mêle ou entrelacées soigneusement peuvent former une haie sèche ou une haie de Benjes. Clôture, brise vue, ces haies deviennent aussi un abri naturel pour toute une faune (oiseaux, multitude d’insectes dont les coccinelles et les perce-oreilles) qui sera utile contre les nuisibles.

En tronçonnant des bûches pour se chauffer

Une fois débarrassées de leurs ramifications, les grosses branches peuvent être coupées en bûches aux dimensions de la cheminée ou du poêle. Après 1 à 2 ans de séchage, elles apporteront de la chaleur pendant l’hiver.

Avantages

Economiser l’achat d’engrais

Gagner du temps

Economiser les coûts de transport

Eviter d’émettre du CO2

Solidarité, suite

Suite à notre précédent article, des volontaires se sont proposés dans les communes de Jouars-Pontchartrain, Neauphle-Le-Château, Villiers Saint Frédéric et Saint Germain de la Grange pour livrer des courses ou des médicaments.

Nous n’avons pas encore reçu de demande mais n’hésitez pas à le faire via notre formulaire de contact si vous êtes malades ou si vous faites partie des catégories à risque :  pour stopper l’épidémie, évitons que les malades ne croisent les personnes fragiles au supermarché !  OSEZ demander un coup de main, à vos voisins ou par notre intermédiaire. Et quand vous êtes obligé de sortir, en plus de respecter les gestes barrière, mettez un masque, même bricolé, c’est mieux que rien…

C’est d’ailleurs le moment de découvrir le SEL des 3 communes, Système d’Échange Local gratuit  qui a pour objectif de permettre l’échange de compétences, de services ou d’objets entre ses membres.

Ces échanges se font sur la base du temps passé. Ainsi par exemple, la personne qui offre une heure de son temps reçoit en échange 60 Fleurs de SEL qu’elle peut alors utiliser à son tour pour faire un échange avec une autre personne.

Le SEL des 3 Communes s’inscrit dans le cadre de l’association nationale SEL’idaire qui regroupe l’ensemble des SEL.

Les échanges entre les adhérents visent à développer le lien social au sein d’un territoire de proximité (Villiers-Saint-Frédéric, Neauphle-le-Château, Jouars-Pontchartrain, et les communes environnantes) et à améliorer la qualité de vie de chaque adhérent.

A découvrir sur sel3communes.org