Rapprocher les consommateurs des producteurs locaux avec le Projet Alimentaire Territorial du sud Yvelines

Consommer des produits locaux, favoriser l’économie de proximité, mettre en valeur les initiatives du territoire, réduire le transport et donc notre empreinte environnementale, c’est ce que doit permettre le Projet Alimentaire Territorial (PAT).

Initié en 2019, le PAT du sud Yvelines est porté par le parc naturel régional de la Haute Vallée de la Chevreuse et la bergerie nationale de Rambouillet. Son périmètre s’étend sur 77 communes et 3 communautés de communes.

Il regroupe un ensemble d’acteurs intéressés par la question alimentaire, avec comme objectif de dresser un diagnostic du territoire, en travaillant sur toute la chaîne de l’alimentation, de la production jusqu’à la consommation.

Les enjeux du PAT sont multiples,

  • d’ordre environnemental : étendre la production biologique, préserver la qualité de l’eau et la biodiversité,
  • économique : dynamiser le tissu économique local, permettre une rémunération au juste prix aux agriculteurs, développer l’offre alimentaire de proximité et préserver le foncier agricole,
  • et social : accès à une alimentation de qualité pour tous, sensibiliser les jeunes aux enjeux alimentaires.

En janvier 2020, les résultats de la phase Etude et Diagnostic ont été présenté, découvrez les en cliquant ICI.

Les prochains ateliers sont prévus
à la bergerie nationale de Rambouillet,
le 28 février 2020 de 13h30 à 17h00.

En tant qu’association et particulier, nous pouvons contribuer. Contactez-nous pour en savoir plus.

Partager :

Le pacte pour la transition: les candidats de Coeur d’Yvelines Est s’engagent !!!

Avec le soutien de Villages d’Yvelines en Transition (VYT), un collectif de citoyens rencontre actuellement ou va rencontrer dans les semaines à venir les candidats à l’élection municipale 2020 des communes de l’Est de Coeur d’Yvelines pour présenter le Pacte pour la Transition.
L’objectif de ce collectif est de définir un co-engagement avec les candidats sur des mesures favorisant la construction de communes plus écologiques et plus justes. Il leur est proposé de retenir un minimum 10 mesures parmi les 32 élaborées par la cinquantaine d’ONG et associations nationales. Elles portent sur divers thèmes comme l’habitat, l’alimentation, les déchets, la mobilité, l’économie locale, l’environnement, le social.
Les candidats qui s’engagent ont complété et signé le document “Construire ensemble les communes de demain” du Pacte pour la Transition. Ils ont sélectionné les mesures avec un niveau d’engagement détaillé.
Les listes candidates que nous avons déjà rencontrées sont :
Ci-dessous le résultat des listes qui se sont d’ors et déjà engagées.
Dernière mise à jour le 3 février 2020 :
Niveaux d’engagement
(Précision : le mot “niveau” est à comprendre comme un degré à atteindre, il n’y a pas de hiérarchie, il est donc possible de s’engager sur plusieurs niveaux).
MesuresNeauphle DurablementRé-inventons Ensemble Jouars-Pontchartrain 2020Bien Vivre Ensemble à Jouars-PontchartrainDynamisons ensemble Saint Germain de la Grange 2020
#01. Se doter d’une politique ambitieuse d’achats publics responsables (incluant des dispositions sociales, environnementales et locales).11 & 21 & 2 & 3
#03. Mener une politique de sobriété, d'efficacité énergétique et d'alimentation à 100% en énergie renouvelable et locale des bâtiments, véhicules communaux et éclairage public.112
#05. Appuyer la structuration de filières paysannes, bio et locales, rémunératrices pour les agriculteurs et agricultrices.3
#6 Préserver et mobiliser le foncier agricole et accompagner l'installation de nouveaux agriculteurs et agricultrices dans une logique paysanne.1 & 2
#7 Proposer une alimentation biologique, moins carnée, locale et équitable dans la restauration collective.11100% bio à la cantine + 1 repas végétarien par semaine1 & 2 & 3
#08. Préserver et développer les trames vertes (couvert végétal), bleues (cycles de l'eau), brunes (sol) et noires (éclairage) pour redonner sa place au vivant sur le territoire.1 & 221
#10. Protéger la ressource en eau, en assurer une meilleure qualité et un accès garanti à toutes et tous, en la considérant comme un bien commun.11
#11. Mettre en œuvre une démarche territoire à énergie positive ou plan climat citoyenne ambitieuse, en réduisant au maximum les consommations d’énergie et en développant la production et la consommation d’énergie renouvelable notamment citoyenne.1
#12. Soutenir les rénovations à haute efficacité énergétique en accompagnant en particulier les ménages en situation de précarité énergétique.11
#13. Contribuer à la fin des projets et infrastructures qui augmentent les émissions de gaz à effet de serre et font reculer la biodiversité.1
#14 Renforcer l'offre, l'accès et l'attractivité de transports en commun sur le territoire.2 & 31
#15. Donner la priorité aux mobilités actives (marche, vélo) dans l’espace public.121 & 21
#18. Impulser et financer une démarche collective de prévention, réemploi, valorisation des déchets en régie ou avec des acteurs de l’économie sociale et solidaire.Action auprès de la communauté de communes : partenariat avec les ressourceries.
#19. Mettre en place une tarification incitative à la réduction et au tri des déchets pour tous les acteurs de la commune.Réduction des déchets : communication sur la prévention des déchets ; valorisation des déchets de cantines ; évaluation poulailler associatif financé par la commune
Action auprès de la communauté de communes : rationaliser le ramassage des déchets, faire la promotion du compostage.
#20. Développer les habitats participatifs et des écolieux accessibles à toutes et à tous en favorisant l'émergence de nouveaux projets, en sensibilisant à l'habitat participatif, et en soutenant les projets actuels.1
#21Assurer l'accueil, l’accompagnement et la réinsertion des personnes en difficulté.Recrutement d'une assistante sociale sur la commune
#22. Limiter la place de la publicité dans l’espace public.32
#25. Proposer gratuitement des lieux d’accompagnement au numérique avec une assistance humaine à destination de toutes et tous.111 & 21 & 2
#28. Mettre en place et renforcer les dispositifs de participation, d'initiative citoyenne, de co-construction de la commune et de ses groupements.1 & 231 & 2 & 3
#29. Créer une commission extra-municipale du temps long pour représenter les intérêts de la nature et des générations futures, et s'assurer de l'adéquation des grands projets des communes et de leurs groupements avec les enjeux écologiques, sociaux, climatiques de moyen et long terme.31
#30. Co-construire avec tous les acteurs concernés une politique associative locale volontariste (pour soutenir le dynamisme et la vitalité économique des initiatives associatives et citoyennes du territoire, garantir leur accessibilité à la plus grande partie de la population, reconnaître et protéger leur rôle critique et délibératif).2 & 3
#31. Mettre à disposition des initiatives associatives et citoyennes du territoire, les espaces et ressources pour favoriser leur collaboration, le lien social et le développement de tiers-lieux (espaces d'expérimentation, de partage, de co-gouvernance, etc.) largement ouverts à l’ensemble des habitants.1 & 211
Partager :

Toutes les résultats du Baromètre des Villes Cyclables

Découvrez les résultats du baromètres des Villes Cyclables sur : https://palmares.parlons-velo.fr/

Pour le territoire de Coeur d’Yvelines, Beynes et Jouars-Pontchartrain ont leurs résultats publiés.

Jouars-Pontchartrain : Fiche de synthèse 2019 + Carte + Commentaires
Rendez-vous dans 2 ans, lors du prochain Baromètre, pour mesurer l’évolution de la situation cyclable.
D’ici là, l’association Villages d’Yvelines en Transition étudie la possibilité de créer une antenne de l’association francilienne Mieux se Déplacer à Bicyclette (MDB) afin d’œuvrer en partenariat avec les collectivités pour que chacun puisse utiliser son vélo de manière efficace, agréable et sécurisée.
Vous souhaitez contribuer aux événements autour du vélo, contactez-nous.

Résultats Ile de France hors Paris et petite couronne.
Résultats Ile de France hors Paris et petite couronne.

 

Partager :

Rappel : projection de Grande-Synthe jeudi soir à 20h15 à Neauphle-Le-Château

A NE PAS MANQUER !

Projection du film “Grande-Synthe :  La ville où tout se joue” suivie d’un débat avec la réalisatrice, Béatrice Jaud, jeudi 6 février à 20h15 à la Maison du Jeu de Paume de Neauphle-Le-Château – Participation libre

“Crise migratoire, pollution industrielle, chômage record : la ville de Grande-Synthe (59) est un concentré de crises auxquelles l’ensemble de l’humanité devra bientôt faire face.

Pourtant, sous l’impulsion du maire Damien Carême, citoyens, associations et pouvoirs publics se remontent les manches pour trouver des solutions avec enthousiasme et humanisme. La ville de Grande-Synthe, aujourd’hui en pointe sur les questions de transition écologique, devient un vrai laboratoire du futur.

Béatrice Camurat Jaud, réalisatrice de ce film documentaire, nous offre un regard sans détour sur les femmes et les hommes œuvrant pour une transition vers un avenir meilleur.”

Le débat sera l’occasion d’échanger sur l’importance de l’action municipale, sur les actions citoyennes locales et sur le Pacte pour la Transition, porté localement par VYT.

Plan d’accès sur notre page événements

Partager :

Projection Débat “Grande-Synthe” à Neauphle-Le-Château jeudi 6 février

A NE PAS MANQUER !

Projection du film “Grande-Synthe :  La ville où tout se joue” suivie d’un débat avec la réalisatrice, Béatrice Jaud, jeudi 6 février à 20h15 à la Maison du Jeu de Paume de Neauphle-Le-Château – Participation libre

“Crise migratoire, pollution industrielle, chômage record : la ville de Grande-Synthe (59) est un concentré de crises auxquelles l’ensemble de l’humanité devra bientôt faire face.

Pourtant, sous l’impulsion du maire Damien Carême, citoyens, associations et pouvoirs publics se remontent les manches pour trouver des solutions avec enthousiasme et humanisme. La ville de Grande-Synthe, aujourd’hui en pointe sur les questions de transition écologique, devient un vrai laboratoire du futur.

Béatrice Camurat Jaud, réalisatrice de ce film documentaire, nous offre un regard sans détour sur les femmes et les hommes œuvrant pour une transition vers un avenir meilleur.”

Le débat sera l’occasion d’échanger sur l’importance de l’action municipale, sur les actions citoyennes locales et sur le Pacte pour la Transition, porté localement par VYT.

Plan d’accès sur notre page événements

Partager :