Gardons nos déchets végétaux dans notre jardin


Souches, buches,
gros branchages

Petits
branchages


Taille de haies et
de massifs


Feuilles mortes


Tonte de
pelouse


Plantes et
fleurs fanées

Comment garder ces déchets végétaux dans le jardin ?

En tondant sans ramasser l’herbe (mulching)

Les tondeuses mulcheuses coupent l’herbe en infimes parties qui sont redéposées uniformément et passent presque inaperçues en s’insinuant entre les brins de pelouse où elles s’y décomposent et servent alors d’engrais naturel.

En laissant des coins de pelouse non tondus

En conservant une ou plusieurs bandes d’herbe sans les tondre, on crée des petites prairies où la biodiversité est plus grande. De nombreux animaux y trouvent refuge, butinent et se reproduisent.

En compostant feuilles, fleurs, plantes et petites tailles

En tas ou dans un composteur, les déchets organiques du jardin, auxquels peuvent s’ajouter les déchets de cuisine biodégradables, sont transformés en compost. Ce compost est ensuite utilisé comme un terreau pour nourrir les parterres et les massifs.

En fabriquant un paillis avec des branchages broyés

Avec un simple broyeur électrique, les branchages d’un diamètre inférieur à 4,5 cm diminuent fortement en volume et deviennent un paillis très intéressant pour :

– limiter l’arrosage
– améliorer les sols
– éviter le désherbage chimique et manuel
– créer un lieu propice aux insectes utiles
– éviter le tassement de la terre sous l’action de la pluie

En utilisant les branches d’élagage pour aménager le jardin

Les longues branches droites peuvent servir de tuteurs pour les fleurs et les plantes du jardin.
Les autres branches entassées pêle-mêle ou entrelacées soigneusement peuvent former une haie sèche ou une haie de Benjes. Clôture, brise vue, ces haies deviennent aussi un abri naturel pour toute une faune (oiseaux, multitude d’insectes dont les coccinelles et les perce-oreilles) qui sera utile contre les nuisibles.

En tronçonnant des bûches pour se chauffer

Une fois débarrassées de leurs ramifications, les grosses branches peuvent être coupées en bûches aux dimensions de la cheminée ou du poêle. Après 1 à 2 ans de séchage, elles apporteront de la chaleur pendant l’hiver.

Avantages

Economiser l’achat d’engrais

Gagner du temps

Economiser les coûts de transport

Eviter d’émettre du CO2